MENU
MENU

Chez moi le “gène photographique” ne s’est réveillé qu’à l’âge de 18 ans, à travers un jeu vidéo automobile et son mode “photo”. C’est à partir de ce moment que j’ai compris que je pouvais m’exprimer autrement et montrer le monde comme je voulais le voir et le sentais.

J’ai donc économisé et me suis acheté mon premier appareil reflex avec une soif grandissante de nouvelles expériences photographiques. Je savais déjà que je voulais me spécialiser dans la photographie de portrait. Après avoir travaillé ma technique, mon objectif était de me concentrer tout particulièrement sur l’Humain qui serait face à moi. Aujourd’hui cet objectif reste essentiel dans mon approche photographique.

En effet, la photographie est une rencontre et un échange forts. Pour moi photographier, c’est aussi installer un climat de confiance pour vous libérer, vous faire oublier vos gênes, vos soucis et travailler sur vous-même dans les meilleures conditions.

En mobilisant au maximum mon “gène photographique”, mon objectif est d’immortaliser un geste, un regard, un petit détail qui a toute son importance, des émotions et capturer vos moments de vie qui ont et auront une signification pour vous…

 —

Quel est mon style ?

Pour définir mon travail dans sa globalité, je le résumerai par un mot clé: Douceur.

J’ajouterais un aspect: la Curiosité. J’aime tester toujours de nouvelles expériences pour aller plus loin dans la recherche artistique, enrichir mon style et ma créativité dans mes clichés. Ainsi sur certaines photos, je peux apporter d’autres mots clés, mais la Douceur est et sera toujours mon maître mot.

Pour préciser un peu plus mon style au niveau de la photographie de portrait, c’est un peu comme une recette avec un subtil mélange de Douceur, de Naturel et une pointe de Mode.

Enfin concernant la photographie de mariage, mon travail se définit comme suit : Doux, Naturel et Lumineux.

Photothérapie – Mais qu’est-ce donc ?

 Je souhaite également vous parler d’un terme que l’on nomme: “Photothérapie”. Un terme qui me tient à cœur.

Aujourd’hui la société est de plus en plus basée sur le visuel, sur la meilleure image de soi et le paraître que beaucoup tente d’améliorer car nous sommes sans cesse comparés à un standard. A côté de cela, nous nous rendons compte que la confiance en soi est quelque chose de plus en plus rare. Alors la photographie peut devenir une forme de thérapie pour un travail sur soi.

Pour vous l’expliquer, je vais vous parler de ma propre expérience. Cela fait presque cinq ans que j’ai commencé la photo de portrait. En tant que photographe je dois avoir confiance en moi pour vous mettre en confiance et faire en sorte que la séance photo se passe de la meilleure manière. J’étais quelqu’un de très timide et avais peu confiance en moi. Mais la photo m’a permis de réduire ma timidité, de m’accepter et de gagner en confiance. Donc en « jouant » à avoir confiance en moi, j’ai fini par l’améliorer.

Toutefois ce n’est pas tout. Je ne suis peut-être pas Brad Pitt, mais je savais que je voulais passer de l’autre côté de l’objectif, en étant la “personne photographiée”, pour ainsi comprendre ce que ressent une personne face à moi.
Un jour, j’ai découvert l’annonce d’un jeune photographe, encore en école de photographie pour l’un de ses projets. Il recherchait des personnes de toutes morphologies, etc…. sans aucun critère particulier et c’est alors que je me suis lancé.

J’étais stressé parce que je remettais à ce photographe l’entière responsabilité de mon image. Je ne maîtrisais plus rien. En étant face à ce photographe, j’ai pu comprendre que quelques secondes d’attente pour une personne, peuvent sembler une éternité quand on ne sait pas quoi faire, ou pendant que le photographe règle son appareil, ou encore pendant qu’il regarde le rendu de ses photos. Cela m’a permis d’adapter mon travail, mon approche, pour être davantage à l’écoute et ne pas casser le “lien” déjà créé avec vous.

Depuis cette première séance photo, je multiplie régulièrement les occasions d’être la “personne photographiée”, pour toujours mieux comprendre ce qu’il peut se passer dans votre esprit en fonction des différentes situations vécues. Car lors d’une séance photo, vous êtes dans l’inconnu. Et parvenir à faire face à l’inconnu, c’est la première chose qui vous permet de gagner en confiance. C’est pour cela que je discute beaucoup avant et pendant la séance photo avec vous, pour que vous soyez le plus à l’aise possible et que vous oubliiez que vous êtes dans l’inconnu. L’idée est aussi de faire en sorte que le climat soit le plus agréable possible. La chose essentielle est pour moi est que vous viviez une séance réussie et enrichissante.

Enfin, lors d’une séance photo, en premier lieu je vous guide pour vous aider à être détendu face à l’objectif. Comme nous ne sommes pas des acteurs (en règle générale), vous pouvez vous dire que cela ne doit pas être simple. Mais je vous rassure, cette séance photo doit être vécue comme un jeu. Lorsque vous jouez, vous oubliez l’image que vous renvoyez, et sans vous en rendre compte, vous vous dépassez. Ainsi le jeu est le deuxième moyen qui vous permet de gagner en confiance, de travailler sur votre timidité et en un mot de vous accepter tel(le) que vous êtes.

Ce n’est pas de l’égocentrisme que de se consacrer à une séance photo, mais tout au contraire un moyen de travailler sur soi tout en en visualisant les effets sur les clichés.

*

Voilà, vous en savez un peu plus sur moi et sur mon approche. Je vous souhaite une chaleureuse bienvenue dans mon univers.

*